Forum Session Pêche
Forum Session Pêche

Forum de pêche réservé à tout public, amateur ou débutant en passant du confirmé au vieux briscard, ce forum est fait pour vous. Attention ici le respect du poisson est primordial !

Derniers sujets
» Nouveau Blog
Dim 15 Juil - 21:24 par Stizostedion_12

» -Vos Petites sorties Sandres 2018.
Mer 11 Juil - 23:44 par Stizostedion_12

» Vos achats
Jeu 5 Juil - 21:52 par Stizostedion_12

» -Vos Petites sorties Chevesnes 2018.
Jeu 5 Juil - 0:13 par Stizostedion_12

» Nouvelles des membres peu actifs
Dim 1 Juil - 23:05 par Stizostedion_12

»  -Vos Petites sorties Aspes 2018.
Sam 30 Juin - 13:12 par loux40

» Nouveau des Vosges
Mer 27 Juin - 23:51 par Stizostedion_12

» Silure float tube lorraine
Mer 27 Juin - 16:10 par Steph88

» -Vos Petites sorties générales 2018.
Mer 13 Juin - 23:13 par Stizostedion_12

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Sondage

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Quand j'ai repris la pêche en 2004.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Stizostedion_12

avatar
Admin
Admin


Avant propos :

Dans mon interview (ça date du début de l'année), j'avais évoqué l'idée de raconter comment s'est fait « retour à la pêche » en 2004, après 10 ans d'arrêt.

Ben voilà, je le fait maintenant.
En fait, j'avais déjà écrit ça depuis quelques mois, mais j'attendais le bon moment.
Alors évidemment c'est un peu long et tout le monde ne sera pas motivé pour lire tout ça... désolé^^.

Si je raconte ça, au delà du fait que j'ai l'envie de le raconter, ce récit peut aussi servir à comprendre un peu mieux comment je fonctionne dans ma tête (du point de vue halieutique)... Rolling Eyes

Problème, c'est que pour comprendre, il faut d'abord que je résume pourquoi j'ai arrêté à une époque ! Donc ça fait un texte encore plus long ...




Quand j'ai arrêté la pêche.


Ai-je arrêté en 1993 ou en 1994 ? j'ai un petit doute sur l'année au cours de laquelle j'ai arrêté : pour sûr en 1993 j'avais encore pris la carte et quelques poissons...

Les raisons qui m'ont poussées à arrêter sont multiples :
-Les études (l'internat),
-Les filles...
-D'autres centres d’intérêts/loisirs...

Et par rapport à la pêche elle-même, il y avait une certaine lassitude : je n'attendais plus vraiment de prendre quelque chose de particulièrement intéressant -ça devenait chiant, sans surprises :

-Dans le canal, sur mon secteur habituel, sur l'ensemble des années où j'ai pêché (entre mes vrais débuts et mon arrêt), j'ai dû faire de 80 à 90% de de Perches et le pourcentage restant était composé uniquement de grémilles et d'un seul gardon !
-Je pêchais essentiellement au coup (vers de terre), puis aux leurres (cuillers tournantes, ondulantes et LS).

Il m'était aussi arrivé de pêcher ailleurs qu'au canal (mais pas très souvent) mais mes poisson restaient tout de même petits :
-mon record de perche était de 30cm, (25cm dans le canal). Reste que prendre une perche de plus 20cm était déjà peu fréquent dans mon secteur habituel.

-J'avais également fait 16 brochets entre 1990 et 1993... le plus grand faisait 47 (la maille était encore à 45 à l'époque)
Ce Brochet de 47 était tout simplement mon plus grand poisson !

Reste le cas du Sandre, je savais qu'il y en avait dans le canal , on entendait des fois qu'un gars en avait sortit un à tel ou tel endroit.

Mais moi, j'avais beau essayer, je ne parvenais pas à en toucher...
-Au fond, mon plus grand regret était de n'avoir jamais pris de Sandre... j'avais pourtant essayé pendant des années, en vain...
Et j'ai fini par ne plus y croire.
Je crois qu'intérieurement j'en étais arrivé au point où j'avais renoncé à prendre un quelconque poisson de belle taille ou un Sandre.. j'avais fini par accepter mes résultats comme une sorte de fatalité.

Donc devant la médiocrité des résultats de mes parties de pêche j'ai perdu la motivation...



Vers mi 2004.


Depuis l'an 2000, il m'arrivait de temps en temps lorsque j’avais du temps libre de partir seul en randonnée dans les forêts des environs ; mais à force j'avais fini par en faire le tour.

Vers le début de l'été 2004 j'ai vraiment eu du temps et les randos devenues promenades se sont faites plus fréquentes et je finissais par régulièrement revenir aux mêmes endroits... généralement aux bords de l'eau... et surtout près du canal, des lieux de pêche que je fréquentais des années auparavant.
J'en revenais toujours là, sentant bien que l'intérêt pour les ballades en forêt n'était pas vraiment le but de tout ça.
Je me retrouvais là, en ces lieux, juste à regarder sans trop savoir quoi faire de plus. Évidemment j'avais conscience que c'était lié à mon passé de pêcheur, mais sans avoir envie de passer à l'acte.
Jusqu'au jour où, longeant le canal, je me suis dit que « Durant toutes ces années où j'ai pêché, je n'ai jamais vu un seul garde-pêche... ».
Là, ça s'est enchaîné dans ma tête...-rien ne m'empêchait de revenir une prochaine fois tremper le fil, juste comme ça...
L'idée était excitante et ne me quitta pas.

Chez moi je passais en revue le matériel qui me restait : j’avais une canne télescopique et un moulinet en bon état, des émerillons à agrafes, des leurres (essentiellement des cuillers tournantes de la marque mepps, deux trois LS, quelques têtes plombées, et deux rapalas countdown 9cm).
En fait, je m'achetais juste une bobine de nylon fluorescent d'une résistance de 4 ou 5kg pour en équiper mon moulinet.
Une semaine plus tard, je partais à nouveau en forêt, mais avec le matériel pêche dans mon sac à dos et plus de motivation que les fois précédentes !

Je ne me souviens ni de la date, ni de ce qui s'était passé exactement -juste qu'en arrivant au bord du canal, j'ai cassé la pointe de la canne... j'ai donc pêché sans le dernier embranchement.
J'ai fait au moins une perche ce jour là -je ne m’attendais pas à faire autre chose que de la perche d'ailleurs...(si je parvenais à toucher quelque chose... ce qui était loin d'être certain).

Je réitérais ces parties de pêches « illégales » à plusieurs reprises durant l'été.
Je ne notais ni ne mesurais mes perches (la plus grande devait faire une vingtaine de cm)
Toutes prises sur des cuillers tournantes, et toutes retournèrent à l'eau.
Je me disais qu’éventuellement, si vraiment j'y reprenais goût, l'année suivant je pourrais prendre la carte.

Je remarquais une chose : en pêchant au twist blanc sur tête plombée (je lançais près de la berge opposée, laissais le leurre atteindre le fond, puis avançais en traînant le leurre du bord,puis, dès qu'il nageait trop près de mon bord, je recommençais l’opération), je n’avais pas eu la moindre touche de l'été, alors qu'une douzaine d'année plus tôt, je prenais tout de même fréquemment des perches de cette façon -et au même endroit.

Au mois d’août, j'eus une attaque inhabituelle sur une aglia long n°1 argentée et vis les flancs argentés d'un poisson allongé, je crus d'abord à un chevesne, mais ce n’était pas ça... une fois sortit de l'eau, j'observais ce cyprinidé (d'une trentaine de cm tout au plus) au museau allongé et aux nageoires pointues... je n'en avais jamais vu de tels en vrai... mais je l'identifiai avec certitude (du fait d'en avoir vu des représentations dans deux bouquins) : c'était mon premier Aspe.

Cette prise ne me surpris pas plus que ça, je savais que ce poisson était présent dans le Rhin, et comme je pêchais dans le canal de la Marne au Rhin il me sembla normal qu'on finisse par y trouver cette espèce.

-il est à noter que quand j'étais jeune, je trouvais ce poisson très beau et me disais que j'aimerais bien en attraper un un jour... mais je n'y croyais pas dans la mesure où à l'époque ils n'étaient pas répertoriés en France ailleurs que dans le Rhin.
J'étais content de cet Aspe, mais il ne me marqua pas plus que ça. (je notais tout de même cette prise dans mon agenda)

Peut-être est-ce à partir de cette prise là que je me décidais à emmener systématiquement un mètre et un appareil photo (jetable).

-J'en arrivais donc ainsi fin août avec peut-être une quinzaine de perches et un Aspe ; je savais que j'allais bientôt avoir moins de temps pour pêcher... et à ce moment là, je ne me voyais pas reprendre l'année suivante.


Et arriva le jeudi 09 septembre...

J'arrivai sur les lieux à 17H30, il faisait beau, le secteur n'était pas encore complètement recouvert par l'ombre.
Plutôt que de commencer à utiliser une des habituelles cuillers tournantes, je préférais retenter le coup au Twist blanc monté sur TP -une perche finirait bien par s'y prendre, pensais-je.
Un quart d’heure plus tard, alors que je traîne donc ce LS du bord, je sens un choc ; j'ai un bref doute sur la fait d'avoir accroché le fond, mais non : c'est bien un poisson ! -Et ce n'est pas une petite perche...
Dans ma tête il n'y a que deux possibilités : soit c'est la plus grande Perche que j'ai jamais prise... soit c'est un premier Sandre. Mon cœur se met à battre plus vite, je suis vraiment excité (et là en écrivant ça, je revis le truc : je ressens les mêmes effets, les mêmes émotions !).
-Le poisson arrive près de moi... et c'est un Sandre ! Je parviens à le hisser hors de l'eau avec la canne, je le prends en main émerveillé, puis je cours avec lui jusqu'à mon sac. Pendant que je cours, je lui parle :
« Ça fait des années que je t'attendais ! ».
(je suis dans un état comparable à ce que j'étais enfant en recevant la boite de Lego dont j'avais toujours rêvé -peut-être même plus émerveillé encore !!!)

Arrivé à mon sac, je le décroche, le prends en photo, le mesure. Puis juste avant de le remettre à l'eau je l'embrasse.
Il faisait 47cm -soit la même taille que mon plus grand poisson jusque-là.
(la maille était -et est encore- à 40cm pour le Sandre dans le canal)

Je reprends alors (un peu) mes esprits et m’apprête à reprendre ma partie de pêche avec mon twist... mais mon regard reste bloqué sur ma boite de leurres ; plus particulièrement sur le Rapala CD 9cm gold...
Là, il faut que j'explique un truc :
-quelques années avant d'arrêter la pêche, j'avais lu dans un numéro du pêcheur de france, qu'au delà des LS, les Rapalas pouvaient être de bons leurres pour le Sandre (note : à l'époque il n'existait pas d'autre marque de PN efficaces que Rapala ! )
-dans l’article étaient cités les Rapalas Countdown et Shad Rap en 7 et 9cm en coloris S et G.
-Suivant cet article, je m'étais alors procuré un Shad rap (DR) 9cm S (que j'ai perdu rapidement), et un CD 9 -G. -mais je n'ai rien fait avec (d'ailleurs hormis deux brochets au RNR, je n'avais jamais eu de touches sur des PN).

Après un bref doute, je me dis que comme il y a du Sandre dans le coin, c'est le moment ou jamais de redonner une chance à ce PN...(plus volumineux et probablement plus attractif que mon LS)

La technique de pêche restait la même, sauf qu'il fallait patienter une douzaine de secondes pour que le Countdown atteigne le fond.

-Je venais de faire mon plus grand poisson ex-æquo … Pendant que je pêchais je commençais à fantasmer sur un éventuel second... plus gros... dans ma tête j'avais envie d'atteindre les 60cm, mais je savais que c'était improbable ; je ne savais même pas trop si je devais oser en espérer un second ou pas, mais je tentais le coup à fond...
Ce que je ne réalisais pas, c'était que ces envies d'en refaire un et un plus gros étaient déjà des signes de dépendance...

J'ai insisté avec ce PN... donc sans trop savoir... entre le fantasme et le doute... et une heure après la touche... je suis brusquement sorti de mes rêveries par un nouveau choc, à nouveau un arrêt net, plus brutal que le précédent...
Je me souviens n'avoir pas osé y croire... j'ai levé la canne, et j'ai vu mon fil fluo tendu se décaler latéralement partant de mon côté pour rejoindre le côté opposé...
Après, quand j'ai senti son poids au bout du fil, je n’avais aucun doute « Il est encore plus gros que celui d'avant » -je sais que j'ai eu un peu de mal à l'amener vers moi, que quand je l'ai vu je l'ai vraiment trouvé énorme. Le PN était totalement engamé.
Celui là, je ne pouvais pas le hisser avec la canne, c'est là que j'ai improvisé et que j'ai réussi à le saisir sur le côté de la mâchoire à la main sans me faire mal.
J'ai alors vu qu'il était pris dans les ouïes -il saignait pas mal ; du coup je n'ai pas pris de photo, je l'ai vite mesuré et relâché (avec bisou).

Il faisait 65cm -pour moi c'était gigantesque.
Mais ça me faisait vraiment chier qu'il se soit blessé à ce point.

-5 minutes plus tard il réapparaissait, flottant en surface au milieu du canal, et ne respirait quasiment plus.
Comme c'était foutu, je me suis dit autant le récupérer. J'ai alors fixé une Aglia n°4 (grands triples) au bout de mon lancé, et ai harponné ma pauvre victime involontaire, puis j'ai abrégé ses souffrances.
( j'ai fini par prendre une photo tout de même).

Après ça, je ne « rêvais » plus : le fait qu'il n'ait pas survécu a un peu cassé mon enthousiasme.
Je n'ai plus touché de Sandre ce soir là (juste une perche à la cuiller ).

Néanmoins la nuit, ça restait dans ma tête -j'y repensais en permanence ; fallait que j'y retourne, que j'en prenne d'autres.
En fait, je venais de vivre ma meilleure partie de pêche au niveau mental (sur le principe, un des souvenirs les forts de ma vie). J'ai mis quelques années à analyser ça et à comprendre le pourquoi :
J'étais allé à la pêche sans aucune attente particulières (des perches de tailles moyenne, rien de plus), et j'ai en fait comblé un manque, un regret qui datait de ma jeunesse.
-le fait d'avoir été fataliste sur les poissons que je pouvais prendre.
-le fait d'avoir vécu comme un échec important de n'avoir jamais pris de Sandres... et cet échec était resté inconsciemment quelque part dans ma tête durant toutes ces années.
C'était ce « regret », ce sentiment d’inachevé qui m'avait en fait ramené si souvent au bords su canal alors que je croyais n'avoir plus vraiment d'intérêt pour la pêche...
Je venais de réussir là où j'avais échoué des années durant, là où j'avais même renoncé.

-Ce jour là, non seulement j'ai réussi à en prendre un sans m'y attendre, mais en plus j'ai enchaîné sur ce que je n'avais même jamais espéré !
J'avais comme réussi à « briser le sort », à passer un cap... le problème c'est que ça a carrément entraîné une « Stizostedion lucioperca » dépendance...

J'en voulais encore, plus et des plus gros...quelques jours après ça, 80cm était devenu un objectif... que je n'ai toujours pas atteint aujourd'hui...


Pour la fin d'année, je résume : lors des sorties suivantes je ferais 3 autres sandres : 45 et 42.5 sur le même Rapala CD 9 G ; et un de 59 au twist blanc en dandine.
J'en raterai encore un d'environ 50 sur le même LS (je ne ferrais pas l'époque !).
Puis vers les dernières semaines de septembre, plus de Sandres, et mes parties de pêches se feront rare ensuite, d'ailleurs après octobre je n'ai plus pêché.



En 2005, après avoir un peu hésité lors des premiers mois de l'année, j'ai fini par ne plus tenir le coup, et j'ai pris la carte...



Merci d'avoir lu.


Stizo.



Dernière édition par Stizostedion_12 le Mer 29 Mai - 20:18, édité 1 fois

draghost

avatar
Fishing-addict
Fishing-addict
Chapeau Stizo, bien écrit et ça me fait revivre mon enfance ou sandre et brochet était une obsession (encore aujourd'hui hélas ^^)
Hé oui on passe tous par la case FILLES/ECOLE/BOULOT mais quand la passion nous gagne... mais moi j'ai repris en 2009 Embarassed

http://technofish.over-blog.com/

rebou29

avatar
Fishing-addict
Fishing-addict
beau récit ! Smileys19
et oui l'arret de la pêche on y est tous passé et continue a ce fameux 80 up il viendra Wink
merci pour ce texte ce fut un bon moment de lecture :thumright:

val57

avatar
Fishing-addict
Fishing-addict
beau récit! Wink

Invité


Invité
Sympa alor on te voit bientôt en photos avec un jolie sandre alor ? Wink

Ludo57

avatar
Crack!
Crack!
Ca vient du cœur et ça se sent Smile
Merci de partager ça avec nous !

screamy

avatar
Fishing-addict
Fishing-addict
Beau récit :thumright:

Stizostedion_12

avatar
Admin
Admin
Merci à tous.

(j'ai constaté pas mal de fautes et de coquilles tout de même, faudra que je corrige ça)

Nathan44

avatar
Habitué
Habitué
Super récit Stizo c'est agréable à lire :thumright:

Ludo57

avatar
Crack!
Crack!
Stizostedion_12 a écrit:Merci à tous.

(j'ai constaté pas mal de fautes et de coquilles tout de même, faudra que je corrige ça)

Les coquilles c'est normal, avec la moule que tu as eu par moment dans ce que tu raconte ! red

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum