Forum Session Pêche
Forum Session Pêche

Forum de pêche réservé à tout public, amateur ou débutant en passant du confirmé au vieux briscard, ce forum est fait pour vous. Attention ici le respect du poisson est primordial !

Derniers sujets
» -Vos Petites sorties générales 2018.
Aujourd'hui à 0:53 par Riano444

» Fabien bienvenue
Mar 22 Mai - 23:47 par Stizostedion_12

» Docteur Hichem
Mar 22 Mai - 23:46 par Stizostedion_12

» Nouveau Blog
Mar 22 Mai - 23:41 par Stizostedion_12

» la blague du jour !
Lun 21 Mai - 23:08 par Stizostedion_12

» Stizostedion12 le Blog
Mer 16 Mai - 23:55 par Stizostedion_12

»  -Vos Petites sorties Brochets 2018.
Mar 15 Mai - 23:59 par Stizostedion_12

»  -Vos Petites sorties Aspes 2018.
Sam 5 Mai - 23:48 par Stizostedion_12

» Vos achats
Mer 2 Mai - 23:33 par Stizostedion_12

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Sondage

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Comment en êtes vous arrivé au "No-Kill".

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Stizostedion_12

avatar
Admin
Admin
Il y a plus d'an sur Galerie-Pêche, suite à une polémique à propos du "No-kill*", j'avais ouvert un topic pour que les membres concernés par cette pratique racontent comment ils en sont arrivés à cet esprit -car souvent les pêcheurs ont commencé à pêcher sans concevoir qu'un poisson puisse être remis à l'eau.

Je repropose donc ce topic ici.

Sur GP, j'avais débuté le topic par ces termes :
J'avais dit (...) que j'exposerai comment je suis devenu pêcheur "no-kill".-Parce que ça n'a pas toujours été le cas.
Il me semble peut-être intéressant d'essayer de savoir pourquoi certains le sont ou pas.

*
Concernant l'expression "no-kill", sur le principe je suis d'accord avec ce que dit Christian/Lazhetaer dans son interviewoù il exprime les incohérences possibles entre le sens de l'expression et les résultats incertains qui découlent de la remise à l'eau.
Donc, si ici j'utilise l’expression "no-kill", c'est dans le but d'être compris par la majorité- car c'est encore l'expression utilisée couramment ; mais le thème de ce topic concerne bien le fait de "relâcher ses prises".

Stizostedion_12

avatar
Admin
Admin
(Je reprends donc ici le même texte que celui que j'avais utilisé sur GP ; je l'ai cependant un peu modifié.)


Je ne sais pas trop quand j'ai vraiment commencé à pêcher, mais vers 7-8 ans j'étais déjà un peu familier de la discipline ; mais je n'ai pas été bien éduqué concernant le respect du poisson et des règles, c'est le moins qu'on puisse dire.

-Vers l'âge de 8-9 ans j'ai assisté à des choses que je n'accepterai plus aujourd'hui
Quelques exemples :
Dans une section du canal vidée pour des travaux, il ne restait plus qu'une trentaine de cm d'eau dans une petite rigole centrale où circulaient encore les poissons ; de nuit j'ai vu cette rigole être vidée de ses poissons à l'épuisette par des adultes de mon entourage. Il s'agissait essentiellement de gardons et des brèmes ; tous ont fini au congélateur.
À la même époque et de la même façon j'ai découvert ce qu'était un Sandre ; dans une écluse l'ancien canal fouillée à l'épuisette. Le Sandre devait faire près de trente cm maximum -la taille réglementaire était de 35 à l'époque...

Si je vous raconte ça, c'est pour que vous compreniez dans quel genre de contexte « halieutique » j'ai grandi : Une logique de la pire des viandardise tout simplement.
Moi comme j'assistai à des trucs comme ça, je trouvais ça normal ; les gens appelaient ça « pêcher ».
Alors après cette façon de prendre du poisson, les remettre à l'eau était bien évidemment inenvisageable.

Les poissons que je capturais moi, soit ils finissaient au congélateur, soit je tentais de les conserver vivants dans un bac. J'arrivais parfois à les faire tenir plusieurs mois quand je les nourrissais suffisamment et que je changeais l'eau régulièrement.
Mais là encore, il était hors de question de les remettre à l'eau. Montrer les poissons pris était une fierté -comme c'est le cas pour beaucoup d'enfants.

Je ne sais pas exactement quand et comment j'ai commencé à relâcher quelques poissons ; j'ai probablement découvert que ça se faisait vers la fin des années 1980 en lisant « Le Pêcheur de France « et en regardant « Histoires Naturelles » (si, si , des fois y en avaient qui relâchaient les poissons dans cette émission). Toujours est-il que quand je le faisais, c'était au compte goutte et pour des poissons qui ne tenaient pas longtemps en captivité (grémilles).
Un peu plus tard, lorsque je renonçais à garder les poissons en captivité, je relâchais les « petits » (si l'hameçon n'était pas pris trop profondément) et ne gardais que les « grands ». Comme je prenais essentiellement des Perches, cela signifiait que je gardais celles de plus de 15cm...

Le Vrai déclencheur « No-Kill » fut une partie de pêche ; j'avais peut-être 15 ans.
C'était durant l'été, j'avais eu l'occasion durant presqu'une semaine de me rendre chaque matin sur un coin du canal où je n'avais pas vraiment l'habitude de pêcher (peut-être même la pêche y était-elle interdite...).
Les trois ou quatre premiers jours, je touchais des Perches le matin en arrivant, puis peu avant d'arrêter entre 11H00-11H30. Entre 9H30et 11H00 pour je ne sais quelles raisons, ça ne mordait pas.
Le dernier jour par contre, il n'y eut pas de moment « creux » -ça mordait en continu toute la matinée. Je pêchais avec 3 cannes : 2 au flotteur au vers, et une au lancer (mini-twist et Mepps comet black fury n°2).

Ce jour là, aucune ne faisait moins de 15cm (la plus grande devait faire 23 je crois) ; à chaque prise, je les tuais l'une après l'autre et les mettais dans un nylon. Vers 11h00 environ, je réalisais qu'il y en avait beaucoup dans le sachet, que ça faisais trop, que tout ne serait pas mangé... je relâchais alors mes 9 dernières Perches.
Une fois chez moi, je passais mon temps à nettoyer les perches que j'avais gardé et à force cela me répugnait de plus en plus... du coup je réalisai l'absurdité d'avoir tué ces Perches... je n'aimais pas spécialement en manger...
Ce jour là, quelque chose changea dans ma tête, je me décidais à ne garder que mes « records » et à relâcher tous le reste.
J'avais honte de ce que j'avais fait ce jour là.

__________________________________________________________________________________

J'ai le souvenir de mon premier brochet en 1990 (36cm) que j'ai eu du mal à relâcher... j'ai tout de même fini par le faire...et peu après l'avoir remis à l'eau, j'ai vu un mec en prendre un d'une trentaine de cm et le garder... ça aussi ça m'a marqué.

Quand j'ai repris la Pêche en 2004, cette logique de ne garder que les records perso ne m'intéressait plus -j'étais partit pour tout relâcher.
Je n'ai conservé que des poissons blessés gravement depuis cette reprise (ce qui arrive rarement aux leurres)

Cette année par contre (en 2011 en fait ! Wink ), j'ai pour la première fois tué un poisson qui n'était pas dans ce cas : Un brochet, dans la Vezouze en 1ère C. -je précise qu'il faisait ...49cm.
Je m'explique : lors de ma première pêche dans cette rivière, j'ai fais un Brochet de 40 que j'ai relâché -je m'étais dit que c'en était un tout seul et que ce n'était pas grave... sauf que j'en louperai un deuxième lors de la même partie de pêche et en verrais encore un autre. En 3 parties de Pêche dans cette rivière, j'en aurais 5 au bout du fil (on parle pourtant d'une rivière à truites !)
-Une discussion avec un membre de l'AAPPMA locale m'apprendra la gestion particulière de la rivière (confirmé ensuite par matt sur GP.) - les jeunes Farios lâchées sont issues de reproducteur issus de la rivière même.-Donc ici, un véritable effort est fait pour sauvegarder les Truites Sauvages de Souches dans un secteur qui est une vraie première catégorie. Les brochets viennent au départ d'un étang privé relié à la rivière.
-Je fais la comparaison avec ce qui se passe sur mon AAPPMA habituelle, -alevinage de truites bassines dans des zones où naturellement elles sont quasi absentes (donc des premières C. artificielles) ; j'y ai déjà pris des brochets à plusieurs reprises ; je ne les ai toujours relâché -ils ne mettent pas en danger les populations de fario de souche (situées plus en amont.)



(Merci à ceux qui m'ont permis de récupérer ce texte)

Ludo57

avatar
Crack!
Crack!
Je vais pas faire une dissertation complete comme la tienne ^^
Au départ je gardais les truites que je pechais derriere chez moi. Ensuite j'ai commencé à aller sur internet, et j'ai appris à respecter l'environnement, les poissons ... par internet Smile
Qui sait, si je garderais encore tout sans les ordinateurs, les livres ... car avec les mentalités qui trainent par chez nous ...
Maintenant je ne garde que les truites arcs en ciel (quand j'ai ce qu'il faut pour les prendre ^^).

fabrice54

avatar
Fishing-addict
Fishing-addict
alors moi j'en suis arriver vers l'age de 16/17 ans
alors que je multipliais les peches productive, j'avais assez ramener de poisson a mes proches,
et c'est en me rendant compte que j'avais pris troi fois le meme brochet dans un intervale de deux semaine que j'ai compris Very Happy
et depuis, tout le ans je le reprend et je peut voir son evolution, je sais a quel poste il se trouve, et tout les ans la meme question qui revien : c'est-il fait viandé???
c'etait donc comme devenu un jeu pour moi!!

Duki65

avatar
Fishing-addict
Fishing-addict
Quand j'ai commencé la peche il y a 2 ans environt, j'y allais avec mon pere, et pour lui garder le poisson était tout a fait normal ^^
Quand j'ai commencé à aller sur le web pour me renseigner sur des technique, j'ai découvert le no kill, sa m'a plus, alors je m'y suis mis.
Au début mon père ne voulait pas que je relâche le poisson pris, mais je lui demandais pas son avis. Quand j'allais à la pêche tout seul et que je faisais du poisson, je relachait après une petite photo et je disais ensuite que j'était bredouille ^^
Ensuite à force de discussion, j'ai fais comprendre à mon père que c'etait mieux le no kill, et il a finis par comprendre, et desormais quand on va a la peche ensemble, c'est sans hesité qu'il relache son poisson Very Happy

http://duki-65.overblog.com/

moilulu69

avatar
Habitué
Habitué
Je peche depuis l'âge de 7 ans et j'ai toujours relaché mes poissons. Au debut comme beaucoup de monde je pechais les petits blancs avec mon père et puis quand venais l'heure de partir on relachait tous à l'eau car c'était marrant d'en prendre 1 le mettre à l'eau, voir ou il part puis lacher un 2ieme et puis mon père aime pas la pêche; il m'emmenait pour me faire plaisir Very Happy . Ensuite j'ai chopé mon premier brochet 26 cm à la cuiller (j'ai plus la photo Crying or Very sad No ), j'en avait marre de pecher je me suis posé sur une pierre et je balancai ma cuiller devant moi et je ramenai sans y croire et paf Mr.Green alors une fois sorti de l'eau c'était la fête nationale, petite photo et remise à l'eau. Après j'ai décidé de gérer un lac au dessus de cher moi pas beaucoup fréquenté, dedans il n'y avait pas énormément de poissons et j'ai commencé à rempoissoner, depuis toutes mes prises finnisent dans ce lac, mais parfois il est arrivé que des brochets ne survivent pas jusqu'au lac et alors la je vous raconte même pas comment ca me rendait malade. Les seuls poissons que je garde en mode viandos, ce sont les truites arc des safaris sinon le simple fait d'accrocher un gardon sur un montage au vif me fait mal au coeur I love you
Vive le NO-KILL les viandos c'est par la Arrow

littlepike

avatar
Padawan
Padawan
pour ma part quand j'étais plus jeune je gardais mes poissons non pas pour les manger mais les garder dans un bassin j'adorais les regarder nagé j'avais pas mal d’espèces perches,gardons,brochets,black...

j'ai eu aussi ma période de pêcheur au vifs,là mes brocs une dizaine en deux ans finissaient aux frigo mais je sais pas je me sentais un peu dégouté Sad

ensuite et venu ma période de pêcheur au coup que j'ai pratiqué en compétition là vu le nombre de poissons que je sortais à chaque sorties j'ai décidé de tout remettre à l'eau NO KILL

j'ai eu ensuite une grande pause avec la pêche,je suis revenu il y a 2 ans à ma passion en ne pratiquant plus que la pêche au leurre,pour moi c'est une pêche sportive et très respectueuse c'est une pêche propre ou le poisson repart dans de bonne condition donc pas besoin de vous dire que je pratique le NO KILL

au jour d'aujourd'hui mon bonheur c'est un beau poisson une belle photo une remise à l'eau

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

j'ai fai des erreurs et je le regrette mais ce sont ses erreurs qui font prendre conscience que nos ressources dans nos rivières sont inestimables !!!!

COLAB

avatar
Pêcheur de branches
Pêcheur de branches
Pour moi il y a longtemps que j'adére à ça même si je collecte de temps à autres, mais une prise de conscience m'a interpelé à un moment donné pour mettre la main à l'édiffice de la protection de la nature.
Même si on en fait jamais assez, il faut bien commencer quelque part...Il n'est jamais trop tard et c'est pour ça que j'encourrage les gens à dévelloper la reléve avec nos jeunes car la conscience démare au plus tôt, ce sont eux qui vont renverser la vapeur et la maintenir. :thumright: Smileys19

http://www.colabsystems.com

le quinsacais

avatar
Pêcheur de branches
Pêcheur de branches
Moi la question ne s'est jamais posée,je suis pêcheur au coup depuis toujours,je ne fais des sorties à la cuillère que pour varier depuis que je suis à la retraite.J'ai toujours eu pour principe de ne garder que ce que je peux manger le jour même.
En 30 ans de pêche,je n'ai jamais mangé un broc,juste 3 sandres et pas mal de fritures lol!

Theo76660

avatar
Pêcheur de branches
Pêcheur de branches
Moi je relâche tout mes poissons, voir mourir un poisson me rend malade et le fait de les voir repartir et si beau Smile
Sa reste une passion I love you

moilulu69

avatar
Habitué
Habitué
Pareil que ce bonhomme la Very Happy

le ti pecheur

avatar
Fishing-addict
Fishing-addict
hum hum comment je suis arriver au no-kill , bha en passant par le tout-kill , je pêchais les truites dans les premières cat de chez moi et les étangs " bassiner " avec mon père et je gardais tout ce qui se pouvait aller au congelo le viandar de base avec 3 neurones et demies j'étais jeune et con ( ce qui doit être encore le cas Razz )  et je suivais l'ancienne école  (père , grand père ) . Et plus les jours passer, plus je prenais de plus en plus de poisson , améliorant ma précision et ma lecture de l'eau en rivière, ( mes amorçages au pellets dans les étangs aleviner ( non on avait pas le droit mes s'était tellement drôle clown   ) et à force de prendre du poisson sa s'entasser dans le congélateur , j'en relâchais donc une , deux mais rien de bien flagrant...L'été arriver je me suis mit à pêcher la carpe au feeder et je relâcher tous mes poissons sa servait à rien de garder des carpes et là j'ai ouvert les yeux , je m'amusais plus à voir un poisson repartir que de le garder , l'année d'après je relâcher toutes mes truites ( dans la mesure du possible )  et j'ai découvert de nombreux forum de pêche ( d'abord clubcarna ensuite galerie pêche ) me sortant de mon passer "lugubre" de tout kill en me faisant passer en no kill et au passage me faisant découvrir la pêche au leurres , voila vous savez tous Very Happy 
Maintenant je bats contre les mecs qui ne ramassent pas la merde qui laisse au bord de l'eau ( fil , boite de cuillère , boîte de teigne ) , la rivière n'est pas un putain de dépotoir merde quoi, ceux qui mettent leur papiers de gâteaux , bonbons , chewing-gum  par terre alors qu'il y a des poubelles partout ( lycée ) enfin bref je sors du sujet initiale ...

Theo76660

avatar
Pêcheur de branches
Pêcheur de branches
La plupart d'entre nous est passé par la case pisciculture aussi je pense Very Happy

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum